Le cahier des charges de l’AOP

Le cahier des charges de l’AOP Fourme d’Ambert fixe pour la production de lait :

  • La part de l’herbe dans l’alimentation des animaux : « l’herbe doit être à la base de l’alimentation des vaches laitières »,
  • Les conditions de pâturage : « Le pâturage est obligatoire… »,
  • La durée du pâturage : « Sa durée ne peut être inférieure à 150 jours par an. »
  • L’origine des fourrages distribués aux vaches laitières : « Tous les fourrages servant à l’alimentation des vaches laitière doivent provenir de l’aire géographique de l’appellation »,
  • La composition des céréales distribuées aux vaches laitières, les céréales distribuées doivent faire parti d’une liste positive établie par l’ODG. Cette liste exclue notamment les OGM, l’huile de Palme, l’urée, les aromes, les colorants,….
  • Pour garantir une alimentation à base des fourrages de l’aire géographique de l’AOP Fourme d’Ambert, le cahier des charges prévoit une quantité maximale de céréales par vache et par an : « L’apport de compléments et additifs est limité à 1800 kg… »

L’ensemble des conditions de production de l’AOP sont contrôlées en interne par les opérateurs et l’Organisme de Défense et de Gestion, mais aussi de façon externe par l’INAO et des organismes indépendant : CERTIPAQ.

La vie à la Ferme

Les producteurs de lait ont un rôle très important dans la relation entre un produit et son terroir. Leur travail va permettre de transmettre tous les bienfaits du terroir AOP au lait et donc au fromage. Nous vous invitons à découvrir tous ces moments importants qui rythment la vie des hommes et des femmes des exploitations de l’AOP :