L’AOP Fourme d’Ambert est gérée par un organisme de Défense et de gestion regroupant tous les opérateurs de l’AOP : le Syndicat Interprofessionnel de la Fourme d’Ambert (SIFAm). La filière a fait le choix d’un fonctionnement le plus « collectif possible », les décisions sont prises à l’unanimité des collèges, la présidence est tournante entre les producteurs et les fromagers.

Les principes de fonctionnement et les missions du Syndicat Interprofessionnel de la Fourme d’Ambert sont fixées par la loi d’orientation agricole du 5 janvier 2006.

Le Syndicat doit notamment :

  • regrouper l’ensemble des opérateurs impliqués dans les cahiers des charges de l’Appellation,
  • garantir un fonctionnement démocratique,
  • garantir la représentativité de tous les acteurs de l’Appellation (producteur, collecteur, transformateur et affineur),
  • répondre aux missions prévues par la Loi.

Le Syndicat Interprofessionnel de la Fourme d’Ambert (SIFAm) a été créé en 1972 dès l’obtention de l’AOP. Le syndicat fonctionne sous la forme d’une association loi 1901 (voir organigramme du SIFAm). Le SIFAm a été reconnu officiellement comme Organisme de Défense et de Gestion (ODG) par le Comité National des Appellations Laitières, Agro-alimentaires et Forestières de l’INAO le 14 novembre 2007.

Les statuts actuellement en vigueur ont été modifiés lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 6 juin 2014 et déposés à la Sous Préfecture d’Ambert.