A partir du 1er mars 2009 les appellations d’origine contrôlées françaises se mettent aux couleurs des appellations d’origine protégées Européennes, les AOP.

L’AOP permet une harmonisation des signes garantissant l’origine des produits en Europe. Ainsi la fourme d’Ambert sera identifiée de la même façon que le Stilton en Angleterre ou que le Gorgonzola en Italie. L’AOP ne signe donc pas la fin des AOC met permet d’étendre la protection des AOC françaises partout en Europe.

Pour obtenir la mention « AOP » les produits doivent être :

  • Produits, transformés et élaborés dans une aire géographique déterminée.
  • Obtenus à partir d’un savoir-faire reconnu et constaté.

L’AOP fait partie des 4 sigles reconnus et protégés par l’Union Européenne :

  • L’appellation d’origine contrôlée, AOP
  • L’indication géographique protégée, IGP
  • La spécialité traditionnelle garantie, STG
  • L’agriculture biologique, AB